Terreur nocturne chez l’adulte : Faites appel à la psychothérapie !

La terreur nocturne chez l’adulte n’est pas rare.

Chez les enfants, ce trouble du sommeil n’a rien d’alarmant.

Chez l’adulte en revanche, si le problème persiste, il faut le prendre au sérieux.

Terreur nocturne chez l’adulte

Terreur nocturne chez l’adulte : Faites appel à la psychothérapie !

La psychothérapie est le meilleur traitement contre la terreur nocturne chez l’adulte.

Terreur nocturne chez l’adulte : Qu’est-ce que la terreur nocturne ?

La terreur nocturne est une crise d’angoisse qui survient pendant le stade IV, en début de sommeil.

Elle n’affecte pas le sommeil paradoxal et dure une vingtaine de minutes environ.

La crise se manifeste souvent de manière spectaculaire.

Dans la plupart des cas, le sujet se met soudainement à crier, à courir au milieu de la nuit, sans raison apparente.

Il présente tous les symptômes d’une grande peur (tachycardie, hurlement…).

Et ce, sans se réveiller. Et sans aucun souvenir de cet épisode au réveil.

Voilà pourquoi, on ne peut pas la confondre avec les cauchemars.

Terreur nocturne chez l’adulte : Les causes

L’origine de la terreur nocturne chez l’enfant comme chez l’adulte n’est pas certaine.

Apparemment, il s’agit d’un mauvais fonctionnement du système nerveux, du système d’éveil pour être plus précis.

Certaines médications pourraient également provoquer des terreurs nocturnes.

Ce qui est sûr, c’est qu’elles ne sont pas causées par des problèmes de santé.

D’autres théories évoquent des problèmes psychologiques causés par une souffrance au niveau professionnel, familial, social…

Terreur nocturne chez l’adulte : La psychothérapie, l’hypnose…

Les spécialistes retiennent la cause psychologique comme origine principale de la terreur nocturne.

La psychothérapie va donc chercher le problème et y apporter une solution.

L’hypnose peut aussi être efficace. Elle est souvent utilisée pour traiter les troubles du sommeil.

J’en parle d’ailleurs dans cet article : « Hypnose pour s’endormir, un très bon remède… ».

En attendant, voici comment vous devez réagir si un de vos proches fait une crise :

  • Ne le réveillez pas, contentez-vous de le surveiller dans le cas où il se livre à du somnambulisme
  • Essayez de le calmer en lui parlant doucement, aidez-le à se rendormir.

la puissance du subconscient : Terreur nocturne chez l'adulte Victor Habbick © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

6 réflexions au sujet de « Terreur nocturne chez l’adulte : Faites appel à la psychothérapie ! »

  1. Il y a une chose qui me dérange dans tous les articles que je lis au sujet des terreurs nocturnes chez l’adulte… Ils disent qu’il n’y a aucun souvenir au réveil. Le problème est que j’ai eu pour la première fois (à ma connaissance) une terreur nocturne la nuit dernière, et que j’en ai encore le souvenir exact… Je rêvais tranquillement quand j’ai soudainement entendu une musique. Inconsciemment, je me suis dit qu’elle provenait de mon téléphone portable, qui me sert de réveil. Je me suis donc réveillé pour la couper, sauf que je me suis retrouvé complètement tétanisé, impossible de faire le moindre mouvement. La musique continuait, et je me souviens avoir entendu une voix semblable à celles que l’on peut entendre au début de certaines musiques de style « Hardcore », une voix d’homme, calme, en anglais. Le volume de la musique ne cessait de monter, elle devenait stressante. Je me souviens aussi avoir senti mes jambes et mes bras commencer à trembler légèrement, comme si j’avais soudainement froid (je n’avais pas froid), puis les soubresauts sont devenus spasmes, mes jambes tremblaient très fortement… Je ne pouvais toujours pas bouger volontairement. Puis un sifflement très strident et très fort est survenu dans mes oreilles, me donnant l’impression que mon cerveau allait exploser. J’ai commencé à prendre vraiment très peur, je voulais crier à l’aide pour alerter mes parents, mais rien ne sortait de ma bouche. Donc j’ai attendu, je ne saurai dire combien de temps ça a duré, mais je sais que quand j’ai enfin réussi à bouger, la musique avait disparu, seul un léger sifflement persistait dans mes oreilles. J’ai allumé ma lumière et suis resté environ une heure assis, en état de choc, à hésiter à me rendormir, de peur que ça recommence. Aujourd’hui je me sens « vaseux », j’ai parfois l’impression qu’un malaise va survenir (vertiges, vision blanchâtre à certains moments, nausées), je suis également très fatigué sans pour autant ressentir le besoin de dormir, je suis simplement vidé… Serait-ce une terreur nocturne ?

  2. Bonjour,

    Je ne c’est pas si je fais des terreurs nocturne ou si j’ai un don avec l’au delà, mais cela fait plusieurs fois que je me réveille en pleine nuit, je me réveille en sursot, je ressent une présence et je hurle et commence à frapper… je donne des coups de poing pendant 4 à 5 secondes et après j’allume la lumière et je me rendors rapidement après, mais je suis bien conscient…
    Hier soir, je me suis couché à 1h30, réveiller en sursaut et frapper à 2h45 du matin, après je me lève à 6h45, imaginé la journée comme je suis fatiguée.

    Pour information, je suis traitée avec une machine pour de l’apnée du sommeil, est-ce possible qu’il y est un lien ?

    Autre possibilité, j’habite à 100m d’un cimetière, est possible que je soit réceptif ? et si oui, vers qui me retourné. A l’âge de 13 ans j’ai fait une sortie astrale, et je dois avoué qu’à l’age de 29 ans, j’avais déjà réveiller et frapper à plusieurs coup de poing mon réveille.

    C’est con à dire, mais je me sens comme agrésser et mon premier réflexe c’est de me défendre.

    J’ai 35 ans et ne fume pas, ni drogue…

    Désolé si je suis un peu long, c’est parfois j’angoisse d’allez dormir

    • Dormir dormir cela me fait tellement peur car je sais q a mon réveil ou si on me réveille sans mètre carrément des gants blancs mon être entier se met en alerte angoisses!! Ma respiration s’accélère et mon coeur bâts a se rompre les artères. En quelques minutes mon corps deviens tout engourdis je ne contrôle presque plus mes mouvements ni ma respiration alors commence réellement la panique. J’arrive plus a respirer je pleure je suis terroriser.

  3. Bonjour je m’appelle isabelle si je peux vous aidez sa fais à peine quelque mois que grâce à des rdv de psychothérapeute dont hypnose que mes hyperventilation sont terminés. En effet je me réveillais certaine nuit en criant avec une impression de pas savoir si j’étais ou pas endormis. Aussi des horribles impressions de ne plus pouvoir respirer, ne pas pouvoir sortir un seul mot, impression de tomber de mon lit, faire des choses incroyable comme balancer ma propre lampe sur le sol pour avertir mes parents sauf que c’était dans mon sommeil. De plus oui moi aussi impossible de me rendormir de peur que sa recommence suivi de crise de somnambulisme ou des impression de ne plus savoir si ce que je faisais était mon subconscient ou pas.
    je remercie ses personnes qui mon aider sans qui sa aurait continuer.

  4. Bonjour cela fait plusieurs semaines que je me mets a hurler toutes les nuits avec déplacement dans la maison et samedi j ai été jusqu a casser ma décoration de chambre il y avait des morceaux de verre dans toute la chambre j en arrive a faire peur a mon epoux et mes enfants!!j ai deja fais du somnambulisme étant plus jeune mais la en + de la fatigue qui s installe ca arrive a me faire peur aussi d avoir un tel comportement et ce qui me dérange c est que tout va bien dans ma vie

  5. Bonjour
    Y a t il quelqu’un à ce jour sur le forum qui pourrai m’aider à ce sujet,
    sa m’arrive plusieurs nuit par semaines des cris, tachycardie ect et je me souviens exactement de tous mes cauchemars qui durent à peine une minute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge