Comment pratiquer l’autohypnose pour atteindre votre moi profond ?

L’autohypnose est une variante de l’hypnose. Dans les deux cas, l’objectif est de parler avec votre moi profond. D’atteindre le subconscient.

La grosse différence réside dans le fait que vous n’êtes pas guidé ou supervisé par un thérapeute.

Vous êtes à la fois dans la peau du thérapeute et dans celle du patient. Attention, ça ne veut pas dire que vous avez besoin de posséder certaines connaissances pour y arriver.

C’est une méthode qui est à la portée de tous et elle vous permet de mieux vous connaître tout en faisant un peu le ménage dans votre esprit.

De nombreux objectifs peuvent être poursuivis : la relaxation, la sérénité, l’épanouissement, la confiance en soi voire la guérison.

Quoi qu’il en soit, il existe quand même des règles à respecter pour que l’autohypnose soit un succès.

Pratiquer l'autohypnose

Pratiquer l’autohypnose

© calic – Fotolia.com

Découvre alors comment pratiquer l’autohypnose pour avoir le contrôle sur votre subconscient et, par la même occasion, sur votre vie…

 

S’hypnotiser soi-même

Son appellation le laisse deviner : faire de l’autohypnose, c’est s’hypnotiser soi-même. Plus précisément, c’est pouvoir se transporter dans un état de conscience modifié sans aucune aide.

Et ceci est à la portée de tout le monde. Nul besoin d’être un as en matière de psychologie ou d’avoir suivi une formation spécifique.

Attention, il reste nécessaire de s’informer sur les bases de la technique. Mais il n’y a rien de bien compliqué.

Justement, le mieux est de vous rendre auprès d’un spécialiste et de vous faire accompagner pour les premières séances.

De cette manière, vous pourrez profiter pleinement des bienfaits de cette discipline.

Converser avec le subconscient

Converser avec le subconscient

© Stuart Miles – FreeDigitalPhotos.net

En pratiquant l’autohypnose, vous vous donnez la chance d’exploiter la puissance de votre subconscient.

Plusieurs objectifs peuvent être poursuivis : mieux gérer les émotions négatives, vaincre une phobie, arrêter de fumer, avoir une meilleure mémoire, atténuer des douleurs, être plus performant…

Il n’y a pratiquement pas de limite. La seule contrainte : vous devez y croire. C’est une condition sine qua non pour pouvoir atteindre votre inconscient et l’influencer ou le reprogrammer.

 

Alors, qu’est-ce que l’autohypnose ?

L’autohypnose, je le répète encore, ce n’est pas bien compliqué. D’ailleurs, vous en avez certainement déjà pratiqué sans vous en rendre compte !

C’est cet état de transe qui vous envahit lorsque vous êtes fasciné par quelque chose : un beau paysage, un magnifique ciel étoilé, une belle musique…

Vous êtes tellement absorbé que vous êtes déconnecté de la réalité : vous faites de l’autohypnose ! Vous n’entendez pas vos proches et vous ne voyez rien d’autre que l’objet de votre fascination.

Transe hypnotique

Transe hypnotique

© Danilo Rizzuti – FreeDigitalPhotos.net

Dans cet état de transe hypnotique, votre attention est centrée sur quelque chose de spécifique.

Votre esprit voyage loin, hors du temps et de l’espace. Et il faut souligner que vous n’êtes aucunement endormi.

Mieux encore, vous êtes en éveil, mais vous êtes néanmoins focalisé sur une chose précise.

Lorsque vous faites de l’autohypnose, les choses vont encore plus loin. Vous atteignez un état modifié de conscience, mais dans un but bien précis.

Votre objectif est généralement d’améliorer, de guérir, de changer ou encore de révéler. En tout cas, au terme de la séance, vous vous sentez plus léger, comme libéré d’un fardeau.

 

Comment pratiquer l’autohypnose ?

Différentes conditions doivent être réunies pour une bonne pratique de l’autohypnose. D’abord l’environnement.

Il est indispensable de vous installer dans un endroit calme et pas trop lumineux. Débarrassez-vous de tout élément qui risquerait de vous perturber en pleine séance.

Éteignez votre téléphone, votre télévision et votre ordinateur. N’hésitez pas non plus à débrancher la sonnette de votre appartement.

L’autohypnose doit se pratiquer dans une atmosphère sereine, propice à la relaxation.

Vient ensuite votre état d’esprit : vous devez être réceptif. A souligner aussi que vous devez bien comprendre comment fonctionne votre subconscient.

Celui-ci absorbe tout comme une éponge. Vous devez donc éviter toute négativité qui pourrait imprégner votre inconscient.

Privilégiez tout ce qui est positif, affirmatif et constructif. Bannissez toute négativité et négation qui pourrait tout gâcher.

Un endroit calme

Un endroit calme

© Nuchylee – FreeDigitalPhotos.net

Une fois bien installé, vous pouvez vous relaxer totalement. Ne plus penser à rien, mais seulement à vous détendre.

Lorsque vous vous sentez vraiment en paix avec vous-même, vous pouvez parler à vous-même. Le mieux est de le faire mentalement, car entendre votre propre voix risquerait de vous déconcentrer.

Ici, il est recommandé de vous parler à la seconde personne plutôt qu’à la première.

 

Comment s’adresser au subconscient ?

Pratiquer l’autohypnose revient à converser avec votre subconscient. Vous devez vous adresser à ce dernier d’une façon bien spécifique.

Le langage utilisé doit être simple : comme celui d’un enfant. Inutile d’utiliser des mots très compliqués ou des belles figures de style.

Cela ne ferait que perturber et ralentir le processus. Comme je le dis plus haut, la négation est à proscrire. De même que tout mot à consonance négative.

L’idéal serait de rédiger à l’avance les messages que vous comptez envoyer à votre subconscient. Il ne s’agit pas forcément d’apprendre par cœur, mais de vous défaire de vos mauvais réflexes.

Dans tous les cas, vous devez être bien précis dans vos demandes. Dites clairement vos souhaits et désirs au lieu de parler de ce qui ne vous plaît pas.

Dites alors « Je suis heureux » au lieu de « Je ne veux pas être malheureux »… Misez sur « Je vais être plus mince » plutôt que « Je ne veux plus être gros »…

En même temps, abusez des mots positifs qui renvoient à une émotion agréable comme le bonheur, la joie, la paix, la sérénité, le plaisir, l’équilibre ou encore l’épanouissement.

Exprimez-vous dans le présent de l’indicatif. Tout se passe ici et maintenant. Pas hier, ni demain : c’est aujourd’hui que votre vie change.

 

La pratique de l’autohypnose se révèle très efficace pour remodeler votre subconscient et améliorer votre vie.

Soyez optimiste dans votre formulation et répétez toujours des phrases positives. Soyez focalisé sur votre objectif que vous atteindre plus rapidement.

La puissance du subconscient : Pratiquer l'autohypnose

Recherches Populaires:

Auto hypnose pratique pour conditionner le subconscient

Auto hypnose pratique ? Cette méthode se révèle très efficace pour communiquer le subconscient et l’influencer positivement.

Au quotidien, vous envoyez des suggestions constructives directement à votre subconscient.

Auto hypnose pratique

Auto hypnose pratique pour conditionner le subconscient

Voici quelques conseils pour pratiquer l’autohypnose…

Auto hypnose pratique : comment ça marche ?

L’auto hypnose est une méthode qui permet d’accéder à un état modifié de conscience de façon autonome.

Durant la séance, vous êtes votre propre guide.

Avec cette technique qui se fonde sur la relaxation profonde, vous vous plongez vous-même dans une transe hypnotique.

Une fois que vous y êtes parvenu, vous pouvez envoyer des messages bien précis à votre subconscient.

Le plus souvent, il s’agit de suggestions positives qui sont destinées à influencer votre façon de penser et d’agir en profondeur.

Pratique de l’auto hypnose : envoyer un message clair

Pour qu’une auto hypnose pratique puisse porter ses fruits, vous devez impérativement envoyer un message que votre subconscient puisse comprendre parfaitement.

Vous devez être direct mais toujours positifs. Evitez les mots et expressions ambigus qui peuvent avoir une double interprétation.

Enoncez précisément l’objectif que vous souhaitez atteindre.

Abusez des mots positifs liés à la joie, au bonheur, à l’harmonie, à la sérénité, à l’équilibre ou encore au bien-être : « Je suis heureux et épanoui ».

Vous pouvez également évoquer l’évolution : « Je me sens de mieux en mieux ».

Lorsque vous vous parlez à vous-même dans le cadre de l’autohypnose, vous pouvez adopter la deuxième personne pour mieux dissocier votre conscient et votre subconscient.

La puissance du subconscient : Auto hypnose pratique© renjith krishnan – FreeDigitalPhotos.net

Pratiquer l’autohypnose : Ce que vous devez savoir…

Pratiquer l’autohypnose peut vous être très utile.

Imaginez… au lieu de payer pour une hypnothérapie, vous réalisez vous-même vos séances d’hypnose.

C’est tout à fait possible !

pratiquer l'autohypnose

Pratiquer l’autohypnose : Ce que vous devez savoir…

Découvrez comment pratiquer l’auto-hypnose chez vous…

Pratiquer l’autohypnose : Qu’est-ce qu’on peut demander ?

L’auto hypnose est une technique d’autosuggestion très efficace. Vous pouvez l’utiliser pour tous les domaines de votre vie.

Pour votre développement personnel (changer de comportements, d’habitudes…), pour votre santé (guérir d’une maladie, diminuer la douleur…), pour votre bien-être (vaincre le stress, la fatigue…).

Concrètement, vous pouvez changer votre tristesse en joie, vos échecs en réussite, vos problèmes en solutions, vos contraintes en occasions

Vous pouvez programmer la réussite dans votre vie sociale, scolaire et professionnelle.

Vous pouvez même maîtriser une langue étrangère grâce à l’auto hypnose.

Pratiquer l’autohypnose : Comment demander ?

Pour pratiquer l’auto-hypnose, vous devez rédiger vos propres suggestions.

Les suggestions sont des phrases simples, claires et positives qui résument vos désirs et vos objectifs.

Une fois rédigées, mémorisez-les car vous devrez les répéter plusieurs fois pendant la séance.

Pour qu’elles soient vraiment efficaces, et pour qu’elles parviennent à votre subconscient, utilisez la deuxième personne du singulier lorsque vous les énoncez.

Exemples :

« Tu es en bonne santé de jour en jour », « Demain, à telle heure, tu arrêteras de fumer ».

Pratiquer l’autohypnose : A quel moment ? A quelle fréquence ?

Il n’y a pas de moment idéal pour pratiquer l’auto hypnose.

Pour réussir, vous devez seulement vous isoler (dans le noir de préférence) et être complètement détendu.

Évidemment, vous devez avoir envie de le faire. Sinon, tous vos efforts ne serviront à rien !

Pour ce qui est de la fréquence, cela dépend des problèmes et de votre désir de les régler.

Une séance de 10 minutes par jour pendant quelques jours peut déjà donner des résultats surprenants.

Dans cet article : « L’auto hypnose pour maigrir à vie ! », découvrez comment vous pouvez maigrir sans faire de régimes !

la puissance du subconscient : pratiquer l'autohypnose@ vlue / 123RF

Faire de l’autohypnose pour améliorer ses performances physiques

Faire de l’autohypnose est un bon moyen permettant de repousser les limites du corps humain.

Artistes très actifs, sportifs de haut niveau et bien d’autres encore ont eu recours à cette pratique pour améliorer leurs performances physiques

Quelque soit votre métier, une bonne condition physique est toujours importante, raison pour laquelle je vous conseille également de pratiquer l’autohypnose.

faire de l'autohypnose

Faire de l'autohypnose pour améliorer ses performances physiques

Je vais vous expliquer comment cet outil influe sur votre corps.

Faire de l’autohypnose pour dialoguer avec son subconscient

L’auto hypnose est un outil de développement personnel permettant d’envoyer un message au subconscient.

C’est une forme d’hypnose qui ne nécessite aucune intervention d’un spécialiste car vous allez atteindre l’état hypnotique seul et par vos propres moyens.

Lorsque vous atteignez cet état d’hyper vigilance, vous pouvez influencer sur la partie inconsciente votre l’esprit afin de booster votre condition physique.

Faire de l’autohypnose pour jouir de son vrai potentiel physique

Est-ce que vous savez que tous les hommes sur cette Terre n’utilisent que 10% de leur vrai potentiel en général ?

Cela ne concerne pas uniquement notre capacité intellectuelle mais également notre capacité physique.

Faire de l’autohypnose permet d’exploiter les 90% restant, c’est-à-dire, devenir neuf fois plus fort physiquement.

Faire de l’autohypnose pour réussir sa vie

Dans ces conditions là, l’auto hypnose peut devenir tout simplement la voie menant vers votre succès.

Si vous êtes capable de commander votre subconscient pour libérer votre vraie force, vous deviendrez plus résistant face aux maladies et bénéficierez d’une meilleure condition physique en général.

Plus endurant et plus dynamique, vous aurez constamment un esprit sain dans un corps sain, ce qui constitue une bonne base pour affronter aisément tous les épreuves de la vie et réussir.

L’auto hypnose est aussi efficace que l’hypnose classique, l’état hypnotique permettra de mettre votre subconscient dans les meilleures conditions pour être programmée.

Cet outil très puissant est efficace pour exploiter correctement le potentiel caché du subconscient.

Maintenant que vous avez percé son secret, vous savez ce qu’il faut faire pour ne pas gâcher votre pouvoir inné : faire de l’autohypnose.

la puissance du subconscient : faire de l’autohypnosePhoto © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

Pratiquer l’autohypnose pour faire face aux troubles de la sexualité

Saviez vous que pratiquer l’autohypnose peut résoudre les troubles de la sexualité ?

Sujet délicat, j’en conviens, source d’embarras et de disputes en tout genre.

Loin de moi l’idée de vous inquiéter davantage si vous-même êtes concerné, au contraire je vous propose une solution efficace contre ces petits désagréments.

pratiquer l'autohypnose

Pratiquer l’autohypnose pour faire face aux troubles de la sexualité

Si pour vous aussi, l’écoute de Sexual Healing de Marvin Gaye n’a pas fonctionné, je vous invite à découvrir ce que la pratique de l’autohypnose peut apporter dans votre vie sexuelle.

Pratiquer l’autohypnose pour régler le problème à la source

Le blocage est généralement provoqué par une crainte, une crispation ou toute autre manifestation d’un mal-être.

Le mot est fort, je vous l’accorde mais si vous êtes fragilisé par ces troubles, c’est qu’il y a du vrai là-dedans.

Le recours à l’autohypnose vous permettra de déraciner tous ces blocages qui ont poussé dans votre subconscient.

Pratiquer l’autohypnose : sérénité et confiance garanties

On dit que la pression est l’ennemi juré du plaisir sexuel, ce que j’approuve sans réserve.

D’accord, vous voulez faire les choses comme il faut car la personne que vous chérissez est concernée, mais évitez de vous mettre la pression.

Celui qui a recours à l’autohypnose gagne une grande confiance en lui, la maîtrise du subconscient pousse à donner le meilleur de soi-même.

Pratiquer l’autohypnose pour devenir un meilleur amant

Surmonter les troubles sexuels, c’est bien mais que diriez-vous de devenir un meilleur amant ?

Ce que j’essaye de vous dire, c’est qu’il ne faut pas voir l’autohypnose seulement comme la solution à vos problèmes.

En contrôlant votre corps et votre esprit, vous saurez parfaitement combler l’être aimé. Après tout, cette pratique n’est-elle pas censée libérer tout notre potentiel physique et intellectuel ?

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive mais l’important est que vous ayez saisi les bienfaits que peut apporter l’autohypnose sur votre vie sexuelle.

Alors, prêt à changer votre vie ?

C’est simple, pour résoudre vos problèmes actuels de manière permanente et amener l’harmonie dans votre vie sexuelle, il vous faut pratiquer l’autohypnose.

la puissance du subconscient : pratiquer l'autohypnosePhoto © freedigitalphotos.net