Soigner la mythomanie : La solution dans le subconscient…

Soigner la mythomanie n’est pas encore possible d’un point de vue médical.

Il n’existe pas encore de traitement efficace contre cette pathologie qui pousse sa victime à mentir.

Vous êtes mythomane ? Pas de panique !

Soigner la mythomanie

Soigner la mythomanie : La solution dans le subconscient…

Grâce au subconscient, on peut guérir la mythomanie.

Soigner la mythomanie, la maladie du mensonge

Savez-vous ce qu’est la mythomanie ?

C’est une pathologie qui se traduit par une tendance à mentir de manière excessive.

Tout le monde ment me direz-vous ? Oui, bien sûr ! Mais tout le monde n’est pas mythomane.

Car celui qui souffre de ce trouble ne sait pas qu’il ment. Il ment sans en être conscient.

Et pourtant, il croit dur comme fer à ce qu’il raconte.

Ce trouble psychiatrique se manifeste sous 4 formes :

  • Le vaniteux : Celui qui se vante d’une chose qu’il n’a pas
  • Le pervers : Celui qui ment pour arnaquer, pour escroquer
  • Le malin : Celui qui invente pour ne pas se sentir inférieur
  • L’errant : Celui qui s’invente une vie pour fuir la sienne

Soigner la mythomanie, une souffrance psychologique

On ne sait pas exactement d’où vient la mythomanie. Ce qui explique pourquoi aucun traitement n’est encore disponible à ce jour.

Néanmoins, on sait que le mythomane souffre souvent d’un mal-être profond.

Son subconscient le pousse à déformer la réalité pour fuir justement une réalité qu’il juge dangereux.

Le mythomane s’invente donc des histoires jusqu’à ce qu’il confonde le réel et l’imaginaire.

Et le plus étonnant, c’est que « ses mensonges » sont bluffant. Ils sont incroyablement logiques et cohérents.

Voilà pourquoi, le menteur en série trompe facilement aussi son entourage.

Soigner la mythomanie avec la psychothérapie

Une consultation en psychiatrie est souvent nécessaire lorsqu’on souffre de ce trouble.

Néanmoins, la psychothérapie peut aussi guérir la mythomanie.

Pour en venir à bout, il faut effectivement mettre la main sur l’origine du trouble dans le subconscient.

A lire également : « La cleptomanie : Peut-on guérir de la maladie du vol ? ».

la puissance du subconscient : Soigner la mythomanie Africa © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

12 réflexions au sujet de « Soigner la mythomanie : La solution dans le subconscient… »

  1. Je suis mythomane depuis toute petite la maladie me tue j’ ai vue des psychologue et psychiatre mais sans succès j’ en ai marre de mentir a tout le monde c’ est plus fort que moi mais je ment pas au entretien d’ embauche.
    Au départ c’ était des petit mensonges mais au fur et a mesure du temps ca a empiré depuis des choque émotionnelles. Du coup j ai peu de vie social et je me plonge sur les serie et films streaming facebook …. Et j’ aimerai que tout cela change si vous etes un ancien mythomane merci de donner vos conseils.
    PS: mon commentaire n’ es pas un mensonge.

    • Je souffre aussi pour les memes raisons et ce que je vis et carrément ce qui viens de d’écrire.
      Je perds des amis et me retrouve seul, tout le monde finit par me fuir et je meurs de tristesse. j’aimerais aussi savoir quels moyens ou exercises psychologiques peuvent aider au moins a le controller

  2. Bonsoir,
    Oui je suis mythomane et je crois souffrir de bcp de pathologie psychologique, je crée un monde dans mon imagination et je le raconte au autre comme un vérité absolue , je combine aussi avec une intelligence pointue qui me rend dangereux pour certain , je vis mal mes relations intimes car je rend la personne amoureuse de moi je fais tout pour la voir completement dévouée puis je lui fais du mal …. mais par contradiction je suis quelqu’un de tres compatissant j’aide les autres et ça me fais mal de les voir dans le besoin.
    je crois que ya aucune solution a ça , ça fais parti de nous et voila .

    • Bonjour,
      Je suis mythomane; je crée un monde moi aussi dans mon imagination. L’histoire du moment. D’un simple accident de ma fille, je raconte à tout mes ami(e)s, mon compagnon qu’elle est dans le coma. Horrible quoi, ce sont toujours des mensonges en rapport à un état de santé. Comment me sortir de ma maladie. Je suis suivie par un psychiatre pour dépression mais à lui aussi je lui raconte les même mensonges. J’ai besoins d’aide. C’est la première fois que je post un commentaire car je n’en peux plus

  3. moi je mens sur tout et sur rien et ne sais pas comment m’ en sortir.je viens de découvrir se qu’ était ma pathologie et je ne sais pas comment faire. J’ai 16 ans depuis 3 semaines

  4. Bonsoir, ne perdez pas espoir, le fait que vous vous êtes rendu compte de votre problème est déjà une victoire, ensuite il faut que vous prenez confiance en vous (plus facile a dire qu’a faire mais tant que vous n’abandonnez pas la lutte, vous y arriverez), vous devez apprendre a vous connaître, connaître vos besoins, vos limites, et de là apprendre a murir( un psychothérapeute pourra vous aidez a cette tache) ce qui vous aidera a développer votre confiance en vous, vous pouvez essayer la thérapie de groupe il y a beaucoup d’association dans les villes, essayer de trouver une association qui aide les personnes déprimés(il y en a beaucoup), et lisez la théorie paradoxale du changement de l’école de
    palo alto, cela m’a beaucoup aider pour me débarrasser d’une addiction qui me pourrissait la vie.
    Cela peut vous aider avec en plus l’aide d’un psychothérapeute.
    Mais ne restez pas seul, aller voir un psy, n’abandonnez pas.
    Vous avez mes encouragements, tant que vous n’abandonnez pas, que vous faite des efforts il n’y a pas de raison que vous n’y arrivez pas.
    N’ayant pas peur si cela prend du temps, ce n’est pas une fatalité, apprenez aussi a penser positif tant en gardant les pieds sur terre, et surtout si a un moment vous récidivez ne paniquez pas, ce n’est pas une fatalité non plus.
    Bon courage.

    • Bonsoir,
      Je découvre cette maladie, après avoir retrouvé ma famille biologique, dont au moins une personne est mythomane (agavé avec l’âge je pense), voir deux je ne sais pas encore. Cette personne en question je ne l’ai pas encore vu. Je pense qu’elle développe cette maladie sous la forme vaniteux, errant (peut-être malin, mais je ne pense pas).

      L’article est excellent pour mieux comprendre/cerner ce mal …

      Je me doutais que derrière ces maux il y avait une base avec un mal profond, sous estime de soi, dévalorisation etc … qui dès l’enfance, pourrait donc développer ce genre de maladie psychiatrique, après l’ado.
      Le parcours de cette personne bio en question doit être douloureuse dès la grossesse de la mère… Il va sur ses 70 ans et jamais il n’a été soigné… Et apparemment dès que lui montre la réalité en face, il se braque et peut devenir violent.
      Je pense avec l’âge, si cette maladie n’est pas soignée assez tôt ou pas prise de conscience de la personne malade en question du refus de la réalité soi-même, (et/ou refus de se soigner) … cette personne va s’enterrer de plus en plus?
      Comme vous l’indiquez, (je suis totalement d’accord avec vous), le faite d’être conscient d’être mythomane (et vouloir s’en sortir)… est déjà une énorme victoire. Cf les autres commentaires…
      Oui mais quid la personne qui n’en a pas conscience? Avez-vous des pistes pour faire prendre conscience ce problème?
      D’où ma question,
      1-Est-ce possible d’aider/soigner ce genre de personne?
      2- Si oui comment? Comment lui faire prendre conscience qu’elle n’est pas dans la réalité de la vie malgré ses qualités époustouflantes et sans que la personne se braque ou montre des signes de violences?
      3-Est-ce que via le domaine de la phycologie, il est possible (si l’on cerne bien la personne en question), de lui faire prendre conscience de cette maladie qu’il traîne depuis autant d’années? ?

      Si vous pouviez m’indiquer des recettes, solutions … vous ou toutes les personnes qui liront mon message.

      En vous remerciant

  5. Je veut me guérir je ment tout les jour j’ai perdue bcp de ma famille de mes proche j arrive pas a comprendre ce que j fait

  6. Je suis mythomane. J’au 50 ans. D’un banal fait par exemple en ce moment ma fille dû au verglas a eu accident le 1er janvier en allant à son travail. dès que je l’ai su, j’ai été raconté quelle était hospitalisée dans un état grave et qu’elle est dans le coma à tout mes ami(e)s, mon compagnon. Toujours j’invente un fait partant de la santé. Je suis suivie par un psychiatre pour dépression, je lui raconte la même chose. Je dis à tout le monde que son état est stable mais elle a eu 3 hémorragies. J’ai besoins d’aide; je n’en peux plus. Je pratique la méditation tout les jours depuis 3 ans, de l’auto hypnose, j’ai appris à l’hôpital. J’ai été hospitalisé en psychiatrie 5 semaines en Mars l’année dernière. J’ai besoins d’aide. Je me considère folle.

  7. Bonjour j’ai lue pratiquement tout les commentaires, ils sont très intéressant!
    J’ai 14ans et j’ai une amie vraiment très proche, je l’aime énormément, et en faite elle est mythomane. Pour être plus précise je ne sais pas si c’est cette maladie exactement mais je le pense car j’ai lue plusieurs article sur la mythomanie et je vois mon amie dedans.
    Le truc c’est que je ne sais pas du tout comment lui en parler pour essayer de lui en faire prendre conscience car c’est une personne avec un fort caractère et j’ai peur qu’elle se braque! Beaucoup mon dit qu’il fallait mieux que j’évite m’eloigne d’elle car elle me fait beaucoup de mal, mais je l’anime trop pour sa! C’est comme ma grande sœur et je préfère qu’elle me fasse souffrir que je m’éloigne et qu’elle reste seul à cause de sa!
    (Je dis sa car j’ai remarquer qu’elle est déprimer quand elle est seul et aussi à cause des commentaires de plusieurs mythomanes que j’en ciens de lire qui disait là meme choses)

    Du coup aidez moi svp je ne sais pas comment lui parler 😔.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge