Eurotophobie : Quand le subconscient doit-il intervenir ?

L’eurotophobie peut devenir invalidante.

Rougir à tout bout de champ, sans raison apparente ? C’est vrai que ça ne doit pas être très amusant.

Et dans la plupart des cas, les personnes qui en souffrent finissent par passer sur le billard.

Vous voulez éviter cela ? Vous voulez guérir l’eurotophobie ?

Eurotophobie

Eurotophobie : Quand le subconscient doit-il intervenir ?

La solution peut se trouver dans le subconscient.

Qu’est-ce que l’eurotophobie ?

Eurotophobie est la peur insensée et excessive du rougissement en public.

Très rare, elle ne touche que 10% de la population. Chez ses victimes, elle est souvent la source d’une gêne.

Un embarras qui empire de plus en plus au fur et à mesure qu’elles ont peur de rougir.

Le rougissement est une manifestation extérieure de l’anxiété sociale. Tout comme la timidité.

Imprévisible et incontrôlable, il peut être interprété à tort comme un signe d’intérêt envers un interlocuteur.

Ce qui – dans le cas contraire – pourrait être plus que gênant !

Eurotophobie : Quelles sont les conséquences ?

La phobie du rougissement peut entraîner de sérieux problèmes.

Tout à la manière d’éviter de rougir, l’eurotophobe peut :

  • Nuire à sa vie sociale. Il voudra s’isoler, fuir les situations qui l’amèneront à apparaitre en public.
  • Nuire à sa vie professionnelle. Il finira par cesser d’aller au boulot par peur d’être jugé, des moqueries des autres.
  • Nuire à sa vie en générale car il ne pourra jamais vivre comme une personne « normale »

Dans les cas les plus pires, l’eurotophobie peut entraîner des problèmes d’addictions, la dépression et même un comportement suicidaire.

Eurotophobie : Comment le subconscient peut-il aider ?

Il est possible de se débarrasser de mauvaises habitudes et de comportements handicapants grâce au subconscient.

Et ce, par le biais de diverses psychothérapies.

Pour les phobies en particulier, la Thérapie cognitivo-comportementale est très efficace.

Vous pouvez aussi utiliser l’hypnose ou l’EMDR.

Mais les résultats contre l’eurotophobie sont moins prometteurs comparé à la TCC.

A lire également : « La timidité maladive : Guérir par la TCC »

La puissance du subconscient : EurotophobieImagerymajestic © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge