Comment combattre les mauvaises habitudes grâce au subconscient ?

Aujourd’hui, vous vous êtes rendu compte d’une chose : vos mauvaises habitudes vous gâchent la vie.

Ce sont ces petites actions dont vous êtes bien conscient qu’elles ne sont pas bénéfiques… mais vous le faites quand même. C’est plus fort que vous.

Jour après jour, vous voyez bien que les répercussions sur votre vie sont négatives.

Certaines habitudes ruinent votre santé. D’autres sont mauvaises pour votre portefeuille. Il y a aussi celles qui nuisent à votre entourage.

Une chose est sûre : vous devez vous en débarrasser.

Bien souvent, ces habitudes désastreuses tirent leur origine au plus profond de vous-même, dans votre subconscient.

Pour les combattre et s’en défaire définitivement, vous devez alors traiter le problème à sa source.

Combattre les mauvaises habitudes

Combattre les mauvaises habitudes

© Fotolia.com

Alors, comment dire adieu aux mauvaises habitudes grâce au subconscient ?

 

Les mauvaises habitudes ont la vie dure

Les mauvaises habitudes sont toujours très difficiles à abandonner. Au début, vous ne vous rendez pas compte.

Puis, un jour, vous réalisez que ces petites manies vous gâchent la vie. Mais vous ne parvenez pas pour autant à vous en débarrasser.

Mais quelles sont donc ces actes qui vous préoccupent tant ?

Ça peut être un comportement. Vous êtes par exemple un spécialiste de la procrastination ? Vous remettez toujours tout au lendemain, laissant vos tâches s’accumuler…

Ou alors, vous fumez ou alors vous avez de mauvaises habitudes alimentaires. Dans les deux cas, c’est nocif pour votre santé.

Il peut aussi s’agir d’une attitude déclenchée par le subconscient face à des situations de stress. Certains se rongent les ongles, d’autres fument et il y a aussi ceux qui grignotent.

Dans tous les cas, les effets sur le corps peuvent être désastreux. Sans parler des répercussions sur le moral (le sentiment de culpabilité notamment).

Pour vivre plus sereinement et ne plus avoir l’impression d’être prisonnier des mauvaises habitudes, il faut agir et réagir vite.

 

Pourquoi et comment se débarrasser d’une mauvaise habitude ?

Venir à bout d’une mauvaise habitude n’est jamais simple. Mais c’est une démarche essentielle pour avoir une vie plus épanouie.

Vous en défaire vous permet de changer positivement votre quotidien. Très vite, vous vous rendez compte que vous êtes plus léger.

A chaque fois que vous résistez contre la tentation de replonger dans cette manie, vous boostez votre confiance en vous et vous vous sentez plus heureux.

Vous gagnez en estime de vous-même et vous améliorez également votre image vis-à-vis de votre entourage.

Se débarrasser des mauvaises habitudes

Se débarrasser des mauvaises habitudes

© FreeDigitalPhotos.net

Mais comment faire ? Une technique particulièrement efficace consiste à signer un contrat avec votre subconscient.

De quelle manière ? En prenant la décision de changer, vous engageant ainsi envers votre propre personne.

Il existe alors différentes façons de le faire. Par exemple, chaque matin, dès le réveil, vous récitez votre promesse. Vous vous remplissez de cette nouvelle détermination qui est la vôtre.

Vous pouvez même mettre sur papier votre objectif et le garder constamment sur vous. Ou encore l’imprimer en grand et faire en sorte que le message reste visible tout au long de la journée.

Et pour que les choses se concrétisent le plus vite possible, vous pouvez choisir une date butoir. Une date à laquelle vous allez définitivement tourner la page.

Grâce à toutes ces mesures, vous envoyez un message clair à votre subconscient qui va vous aider à atteindre le but recherché.

 

Se lancer un défi

En plus de faire comprendre votre volonté à votre subconscient, vous devez la concrétiser à travers des actions.

Une fois que votre décision est prise, n’attendez pas pour réaliser votre désir. Lancez-vous le défi aujourd’hui !

Plus précisément, vous allez vous fixer des objectifs raisonnables à atteindre à court terme et qui vont vous mener vers votre but ultime.

Prenons l’exemple d’un programme pour arrêter de fumer. Dans un premier temps, vous mûrissez et prenez votre décision.

Ensuite, vous fixez une date pour vous lancer. Vous n’allez pas laisser tomber la cigarette du jour au lendemain.

Vous allez d’abord supprimer une cigarette par jour, puis deux, puis trois. Vous y allez petit à petit, ayant dans l’idée d’arrêter complètement après 4 ou 6 semaines.

Il est important que vous vous offriez une récompense à chaque succès et progrès, même le plus petit.

C’est important pour rester motivé et pour poursuivre votre démarche jusqu’au bout.

Et voici une petite vidéo qui propose des conseils intéressants pour combattre efficacement une mauvaise habitude :

 

Visualisez votre succès !

Quelle que soit la mauvaise habitude dont vous souhaitez vous défaire, la visualisation est une méthode qui vous sera très bénéfique.

Le principe est très simple. Dès votre réveil, imaginez les transformations qui vont survenir dans votre vie lorsque vous vous serez débarrassé de vos manies.

Projetez-vous dans le futur et pensez à tous les avantages que vous allez en retirer.

En plus de visualiser des images mentales, vous pouvez déjà anticiper les émotions qui vous envahiraient lorsque vous réaliserez votre souhait.

De la joie, de la légèreté, du bonheur, de la fierté… Cette sensation de libération de ne plus être prisonnier de vos mauvaises habitudes.

 

L’autohypnose pour combattre les mauvaises habitudes grâce au subconscient

Pour abandonner les mauvaises habitudes grâce au subconscient, l’autohypnose est une technique particulièrement efficace.

C’est d’ailleurs une méthode simple, à la portée de tout le monde et qui n’exige pas d’avoir des connaissances particulières.

Vous pouvez d’ailleurs y faire appel au quotidien. Prévoyez alors quelques minutes au calme pour vous y adonner.

Commencez alors par vous détendre, physiquement et mentalement. Lâchez prise. Une fois que vous êtes dans un état de relaxation intense, vous répétez des pensées positives.

Ou plus précisément des autosuggestions qui vous incitent à vous défaire des mauvaises habitudes que vous désirez tant abandonner.

Ces idées, vous allez les créer à l’avance. Vous pouvez même les écrire. Ou, mieux encore les enregistrer en vue de les écouter ultérieurement.

 

Enfin, gardez une chose à l’esprit : la persévérance est la clé de votre succès. Tenez bon et restez motivé, vous réussirez à vous débarrasser de vos mauvaises habitudes.

La puissance du subconscient : Mauvaises habitudes

Le langage du corps : lorsque le subconscient s’exprime à travers vos gestes

Le subconscient, c’est cette partie de vous-même qui sait tout, enregistre tout, interprète tout. Il ne manque pas une seule miette de ce qui se passe dans votre vie.

En plus de tout savoir sur vous, il raconte des choses à travers votre corps. Des choses que les autres perçoivent.

Vos doutes, vos certitudes, vos craintes, vos frustrations…

Ce langage corporel transmet ainsi de nombreux messages dont vous n’êtes pas forcément conscient.

L’impact de vos gestes, de votre expression, de votre voix est considérable et à ne pas négliger. A travers votre attitude, votre subconscient s’exprime.

Le langage du corps

Le langage du corps

© Fotolia.com

Alors, comment le subconscient s’exprimer à travers vos gestes ?

 

Le langage du corps : quels messages envoie le subconscient ?

Savez-vous que lorsque vous communiquez avec quelqu’un, vos paroles constituent seulement 7 % du message que vous faites passer ?

Les 93 % restants sont assurés par vos gestes, l’expression de votre visage, votre posture sans oublier votre voix (l’intonation, le débit, le volume…).

Ce que votre corps dégage a un impact que vous ne soupçonnez pas. C’est, en fait, votre subconscient qui envoie un message. Souvent à votre insu.

Résultat : votre interlocuteur « sait ». Il perçoit naturellement votre intention, peu importe ce que vous dites.

Il faut savoir que le langage du corps ne se contrôle pas vraiment (à moins de s’y entraîner avec ferveur).

Raison de plus pour qu’il diffuse beaucoup de messages à autrui. On pourrait dire que votre corps parle pour vous.

En tout cas, votre gestuelle révèle ce que vous ressentez et ce que vous êtes intérieurement. Attention, vos gestes dévoilent aussi ce que vous tentez de dissimuler.

 

Pourquoi interpréter le langage corporel ?

Le langage corporel provient donc de l’inconscient. Savoir l’interpréter, c’est mieux comprendre votre interlocuteur.

C’est avoir la possibilité de saisir toute l’étendue de son message : ce qu’il déclame, mais aussi ce qu’il ne révèle pas directement et les éventuelles informations qu’il cache ou ses mensonges.

Lorsque vous parlez avec quelqu’un, vous pouvez voir la sincérité (ou l’hypocrisie) au fond de ses yeux.

Si la personne en face de vous a tendance à reculer lorsque vous l’approchez, si son regard est fuyant et s’il a un visage renfrogné, vous savez que le courant ne passe pas vraiment.

Si votre interlocuteur vous regarde franchement dans les yeux, avec le sourire et l’air intéressé, il est sans doute en confiance.

Même s’il existe des signes faciles à interpréter, décoder le langage corporel n’est pas si facile… C’est même plutôt complexe

Car si le subconscient tente d’envoyer des messages, le conscient fait en sorte de garder le contrôle.

Et l’interprétation doit tenir compte du contexte et le background de chacun. Ce n’est ainsi que vous serez certain de ne pas vous tromper.

 

Comment interpréter le langage du corps ?

L’interprétation du langage corporel est donc assez complexe. Parce qu’il ne faut pas uniquement se fier aux apparences !

En effet, tout le monde ne réagit pas de la même façon face aux circonstances. Et chacun a sa manière d’exprimer ses sentiments et ses émotions.

Comment interpréter le langage du corps

Comment interpréter le langage du corps

© FreeDigitalPhotos.net

Le secret, c’est d’analyser la situation dans sa globalité. Chaque détail compte. Soyez notamment attentif aux choses que mentionne votre interlocuteur.

A-t-il évoqué un problème personnel ? A-t-il l’air particulièrement préoccupé ? Si tel est le cas, son comportement ne sera pas facile à interpréter.

En plus de l’attitude globale de la personne qui se trouve face à vous, vous devez aussi considérer le contexte et les conditions dans lesquelles se déroule l’échange.

Sans oublier la personnalité et le tempérament de votre interlocuteur.

 

Une interprétation au cas par cas

En matière d’interprétation du langage du corps, il n’y a donc pas de codes universels. Bien évidemment, il y a des gestes faciles à décoder.

Mais, de manière générale, le décryptage se fait de préférence au cas par cas.

Les choses sont plus faciles lorsqu’il s’agit de quelqu’un que vous connaissez et que vous côtoyez depuis longtemps.

Prenez l’habitude d’analyser les réactions des gens qui vous entourent en fonction des situations.

Vous vous rendrez bien vite compte que ces réactions peuvent différer.

Par exemple, lorsque certains profèrent des mensonges, ils le font en regardant leur interlocuteur droit dans les yeux tandis que d’autres ont le regard qui fuit.

En outre, certains se montrent plus passionnés que d’autres. Il y a ceux qui sont maîtres dans l’art de maîtriser leurs émotions.

A noter que dans ce cas, il y a aura toujours un petit tic qui va les trahir. Tic que vous apprenez à mieux déceler au fil des observations.

Voici alors une vidéo proposant des conseils pour décoder le langage du corps :

 

Observation de chaque canal non verbal

Pour savoir décoder le langage du corps et recevoir les messages envoyés par le subconscient de votre interlocuteur vous devez observer chaque canal non verbal.

Il existe alors trois types de canaux auxquels il faut être attentif.

D’abord, les canaux kinésiques à savoir le regard, les expressions du visage et le langage du corps proprement dit. Ils sont les plus faciles à interpréter.

Vient ensuite le canal proxémique qui correspond à la façon dont votre interlocuteur gère son espace vital. Enfin, le canal haptique qui se manifeste par le toucher.

La communication

La communication

© Fotolia.com

Voici alors quelques éléments à surveiller pour mieux comprendre votre interlocuteur et capter les éventuels messages cachés :

Ne cassez jamais le contact visuel. On dit souvent que les yeux sont le miroir de l’âme. Le regard vous en dit long sur ce que pense votre interlocuteur.

Vous aurez des indices sur ses sentiments, son humeur ou encore ses appréhensions.

Soyez, en outre, attentif aux mouvements de la tête et aux expressions du visage. Les émotions y transparaissent : joie, acceptation, colère ou encore tristesse.

Il ne faut pas non plus négliger la posture grâce à laquelle vous pouvez constater si la personne en face de vous est impliquée ou non dans l’échange, si elle est réceptive ou pas.

Enfin, au-delà du langage du corps, soyez aussi attentif à ce que vous dicte votre intuition. Ne négligez jamais ce que vous souffle votre petite voix intérieure

La puissance du subconscient : Le langage du corps

Vos rêves vous envoient-ils des messages cachés ? Apprenez à les décoder…

Depuis la nuit des temps, les rêves ont fasciné. Certains leur prêtent même une certaine dimension mystique.

Il y a notamment ceux qui croient aux songes prémonitoires, annonçant de bonnes ou de mauvaises nouvelles sur l’avenir.

Tout le monde s’est demandé un jour ou l’autre si ces phénomènes psychiques apportent des messages cachés.

Eh bien, les rêves ont toujours un sens. C’est, en fait, un moyen utilisé par le subconscient pour nous faire prendre conscience de choses plus ou moins importantes.

Décoder les rêves

Décoder les rêves

© Fotolia.com

Alors, quels sont les messages cachés qu’envoient nos rêves ? Comment les décoder ?

 

Les rêves, miroir du subconscient

De tout temps, les rêves ont toujours été une source de fascination. Et ça se comprend dans la mesure où ils constituent un véritable reflet du subconscient, du moi profond.

Beaucoup se demandent alors s’il existe des messages spéciaux cachés dans ces songes qui peuplent leurs nuits.

Faut-il les interpréter ? Doit-on les interpréter ? Comment être certain de bien saisir leur signification ?

Une chose est certaine, il est plus que judicieux de ne pas ignorer vos rêves. Bien souvent, il s’agit d’une expression de vos désirs enfouis.

C’est aussi par le biais de ces songes que votre inconscient exprime vos angoisses ou frustrations profondes, dont vous n’êtes pas forcément conscient.

A partir du moment où un rêve vous a marqué, vous ne devez surtout pas l’ignorer. Mieux encore, vous pouvez essayer d’y trouver un sens…

Cela pourra vous aider à trouver un certain équilibre dans votre vie.

 

Expression de vos émotions et de vos désirs

La plupart du temps, les rêves les plus marquants sont aussi les plus inattendus, ceux dans lesquels vous êtes plongé dans une situation aux antipodes de ce que vous vivez dans le moment présent.

Dans vos songes, c’est comme si vous n’étiez pas vous-même. Vous êtes plus audacieux, vous prenez des risques alors que, dans la réalité, vous êtes la prudence incarnée.

Ce que révèle les rêves

Ce que révèle les rêves

© FreeDigitalPhotos.net

Vous vous entendez bien avec des personnes qui sont loin d’être vos meilleurs amis. Ou alors, au contraire, vos meilleurs amis vous maltraitent et vous trahissent.

Ces rêves peuvent être interprétés de bien différente manière. Il peut s’agit de craintes que vous pouvez avoir. Ou alors d’un ressenti que vous avez ignoré.

Dans tous les cas, ils vous envoient assurément un message et vous invitent à une prise de conscience.

En fait, des émotions et des désirs profondément ancrés surgissent et vos contradictions se manifestent, vous poussant à réagir.

 

Qui êtes-vous ?

Vos rêves vous en disent beaucoup sur qui vous êtes vraiment, au fond de vous. Ils vous en apprenaient plus sur votre propre personne.

Le plus intéressant, c’est qu’ils ne filtrent rien : tout transparaît. Grâce à vos songes, vous avez l’opportunité de mieux vous connaître.

Et en interprétant vos rêves, vous pourrez atteindre l’épanouissement personnel ainsi que la paix intérieure.

En tout cas, il faut savoir une chose : les rêves ne sont pas prémonitoires.

Par contre, même s’ils ne vous font pas de révélations sur l’avenir, ils vous indiquent vos souhaits profonds par rapport à ce que vous souhaitez pour le futur.

Ce que vous voyez, c’est en fait ce que vous désirez. Mais parfois aussi ce que vous redoutez. Il faut alors retenir une chose : vos songes n’apparaissent jamais au hasard.

A l’origine, il y a forcément eu, de votre part, une volonté, un projet, un désir, une frustration ou une peur. Tout ce qui apparaît est le fruit de vos pensées.

 

L’intérêt de déchiffrer les rêves

Dans les rêves, il n’y a donc plus de filtre entre le subconscient et le conscient.

Ce conscient qui retient tant de chose, se basant sur vos principes, votre éthique, votre moralité, votre éducation et bien d’autres facteurs encore.

Ce qui est refoulé vous apparaît dans les rêves. Néanmoins, le message n’est pas direct et pas toujours clair ! Il faut savoir les décrypter.

Et justement, il faut savoir que décoder les songes n’est pas une mince affaire. D’abord, il faut vous en souvenir.

Ensuite, il est nécessaire de prendre chaque élément du rêve un par un. A noter qu’il n’y a pas de significations ou de vérités absolues dans les songes.

Ils apportent seulement des indices, des indications, des conseils permettant de mieux comprendre certaines contradictions, tensions et incohérences du quotidien, contribuant à les résoudre.

Le sens caché des rêves

Le sens caché des rêves

© FreeDigitalPhotos.net

Ainsi, au lendemain d’un rêve révélateur, vous n’allez pas prendre des résolutions importantes. Considérez-les comme un signal d’alarme qui vous booste, vous aide à vous décider et surtout à avancer.

C’est comme un stimulus qui vous permet de prendre conscience de choses importantes et vous incident à réfléchir.

Dans tous les cas, il faut rappeler, une fois encore, que le message véhiculé par un rêve n’est pas transparent.

Il y a beaucoup de symboles, de sens cachés et divers mystères. Et c’est une véritable enquête que vous allez mener pour décrypter vos songes… Et vous seul possédez la clé de l’énigme.

Voici une vidéo qui donne quelques indications sur les rêves et les significations possibles :

 

Comment interpréter vos rêves ?

Alors, comment je l’ai déjà mentionné plus haut, pour pouvoir interpréter vos rêves, vous devez d’abord vous en souvenir.

Il s’agit surtout d’une question d’habitude. Chaque soir, avant de vous endormir, prenez la décision de vous rappeler de vos rêves lorsque vous allez vous réveiller.

Dès le saut du lit, souvenez-vous de vos songes et prenez note de tout ce qui vous revient à l’esprit. Même si vos souvenirs semblent un peu incohérents ou même saugrenus.

Ne laissez rien au hasard : le thème dominant, les émotions, les personnes, les couleurs, les lieux, les détails

Essayez aussi d’observer la fréquence des rêves similaires. Notez, en outre, combien de fois vous avez fait des cauchemars en sachant que les mauvais rêves vous signalent généralement une situation catastrophique qui s’éternise…

Analyser chaque élément d’un rêve permet de prendre de bonnes décisions et amorcer un changement positif.

La puissance du subconscient : Décoder les rêves

Croire au soi grâce au subconscient et gagner en confiance

Croire en soi et avoir confiance en ses capacités sont indispensables pour avancer dans la vie, sereinement et avec succès.

Avoir de l’estime de soi n’est pas toujours inné. Certaines personnes naissent avec de l’assurance… Beaucoup ne l’ont pas.

Ce qui est sûr, c’est qu’il est indispensable de croire en soi pour réussir et trouver le bonheur.

Nombreux d’ailleurs sont ceux qui recherchent la recette efficace pour booster leur ego.

Eh bien, la solution se trouve plus près qu’on ne le croit. Oui, car le subconscient peut vous aider à gagner en confiance.

Comment croire en soi

Comment croire en soi

© Fotolia.com

Alors, pourquoi et comment croire en soi grâce à la puissance du subconscient ?

 

Croire en soi : pourquoi est-ce impératif ?

De nombreuses personnes ne désirent qu’une chose : booster leur confiance en elles et avoir une bonne estime de soi.

Pourquoi ? Pour se sentir bien avec elles-mêmes et avec les autres. En bref, pour trouver le bonheur.

Oui, croire en soi est impératif pour tout être humain.

Car l’image que vous avez de vous-même correspond généralement à l’image du monde que vous allez construire.

Ainsi, une pensée négative à votre propre égard aura répercussions tout aussi négatives sur vos actions et même sur votre devenir. Vous devez alors adopter un état d’esprit plus optimiste.

D’autant plus que, dans un environnement en perpétuelle évolution et particulièrement instable, il est facile de se laisser submerger par le cours des événements.

Au point de se laisser dominer même par les pensées, préjugés, préceptes de la société et de laisser ces derniers ternir ou fausser ses pensées les plus profondes, le subconscient.

Le changement doit donc venir du plus profond de vous-même.

Avant de poursuivre, voici une vidéo qui vous propose des conseils pour avoir plus confiance en vous :

 

Prenez votre vie en main

Croire en vous, c’est prendre votre vie en main : vous êtes le capitaine de votre bateau !

Certes, ce qui vous entoure (paroles des autres, actions, événements…) vous sert de repère et parfois même s’impose à vous. Toutefois, vous êtes celui qui manipule le gouvernail : vous êtes le maître de vos pensées.

En outre, si vous n’avez pas confiance en vous, il devient compliqué de croire en quelqu’un d’autre et les relations sociales deviennent difficiles. Et vous ne pouvez pas évoluer en solo…

Paradoxalement, il faut aussi garder à l’esprit que les gens et le monde peuvent changer du jour au lendemain : votre confiance en votre personne doit alors être inébranlable et vous devez pouvoir compter sur votre propre personne en toutes circonstances.

Croire en soi-même

Croire en soi-même

© FreeDigitalPhotos.net

Ensuite, il est important de se dire que « l’erreur est humaine ». Croire en soi, c’est rester conscient de sa faillibilité : vous apprenez aussi en commettant des erreurs.

Et grâce à l’estime de soi, vous serez à même d’affronter la vie et ses aléas. Vous surmontez plus facilement les défis et les obstacles qui ne manquent pas de surgir sur votre trajectoire de vie.

Enfin, en croyant en vous, vous amenez plus facilement les autres à faire de même.

 

Détecter les facteurs qui vous empêchent de croire en vous

Quand on connaît les bonnes raisons d’avoir plus d’estime pour soi, les obstacles qui empêchent de l’appliquer deviennent aussi plus clairs.

Voici alors ces facteurs qui vous empêchent de croire en vous et auxquels vous devez remédier au plus vite :

  • vous nourrissez plus de pensées négatives que positives, notamment à votre propre sujet : vous êtes assez pessimiste ;
  • vous avez peur de l’échec, de ne pas être à la hauteur de vos propres attentes ou de celles des autres ;
  • vous craignez le regard et le jugement des autres ;
  • vous ne comprenez même pas vos peurs ;
  • vous demandez toujours plus de vous ou au contraire, n’attendez rien de vous ;
  • vous ne faites pas confiance aux autres.

 

« Vous devenez ce que vous pensez »

Il existe donc une solution intéressante et efficace pour croire et avoir confiance en soi (ou encore plus confiance en soi) : votre subconscient.

En contrôlant vos pensées profondes, vous avez la capacité de modeler vos actions.

Car ce sont les informations que vous stockez dans votre subconscient qui dirigeront vos agissements :

si vous pensez que vous ne valez rien, que vous n’êtes pas à la hauteur, que vous ne valez pas mieux, que vous êtes un looser et on ne sait quelle autre idée négative ?

Dans ce cas, à force de vous le répéter, votre subconscient l’enregistre : vous devenez ce que vous pensez !

Contrôler vos pensées

Contrôler vos pensées

© FreeDigitalPhotos.net

Il est vrai que le manque d’estime envers soi peut aussi résulter de l’éducation, des expériences (négatives) acquises…

Toutefois, vous pouvez tout à fait remplacer les informations placées dans votre subconscient, afin de rectifier votre comportement et votre approche face à la vie.

Procédez alors à une transformation en profondeur : changez vos idées noires en idées lumineuses !

Autrement dit, exit les pensées négatives, place aux pensées positives !

Au lieu de vous dire que vous êtes incapable de telle ou telle chose, soyez confiant : « Oui, je peux ! ». Et vous pouvez finalement avoir confiance en vous !

 

 

La puissance du subconscient : Comment croire en soi

Comment rester toujours positif au travail ?

La vie professionnelle tient une part importante dans le quotidien de chacun. On peut même dire que qu’elle occupe l’essentiel de votre vie.

Nombreux de ceux qui rejoignent quotidiennement leur lieu de travail sont assaillis par la négativité, rien que d’y penser.

Pourtant, ils ont tout intérêt à adopter une attitude positive dans ce milieu.

Non seulement pour mieux évoluer professionnellement, mais aussi et surtout pour se sentir mieux et avoir alors plus de chance d’être épanoui.

Il s’agit d’ailleurs d’un véritable engrenage : plus vous êtes positif, plus avez des chances d’avancer et d’évoluer.

Au contraire, la négativité ne fera que vous enfoncer un peu plus chaque jour. Et il devient de plus en plus difficile de se sortir d’un véritable cercle vicieux.

Et le secret est assez simple : tout commence par vous-même. Ça se passe d’abord dans votre tête…

Comment rester toujours positif

Comment rester toujours positif

© Fotolia.com

Alors, comment rester toujours positif au travail et être plus performant ?

 

Comprendre la psychologie positive

La psychologie positive consiste tout simplement à toujours voir le bon côté des choses. C’est une attitude qui contribue grandement à être plus heureux dans la vie.

Pour avoir un tel état d’esprit, tout commence dans la tête. La graine de la positivité doit être implantée dans le subconscient pour que celle-ci transparaisse dans votre vie.

Le changement doit donc être apporté en profondeur.

Adopter cette psychologie est notamment indispensable pour vous sentir mieux au travail.

En plus d’être positif, vous faites preuve de performance. Et surtout, vous retrouvez de la motivation dans ce que vous entreprenez.

 

Lutter contre l’insatisfaction au travail

Lorsque vous vous sentez malheureux au travail, c’est souvent parce que vous ne ressentez plus d’intérêt pour ce que vous faites. Inévitablement, vous devenez totalement insatisfait.

Ici, il est important d’analyser les origines de ce ressenti négatif. Il est tout à fait possible qu’il s’agisse d’un mal-être contextuel, mais qui a été « dramatisé ».

Il est essentiel de considérer la situation dans sa globalité. Quels sont les points positifs de votre situation au travail ?

Quels sont les points qui pourraient être améliorés ? Comment pouvez-vous rendre la situation plus agréable ? Quel rôle vous jouez dans votre inconfort ? Qu’est-ce que vous pouvez changer ?

En ayant un état d’esprit plus positif, votre travail peut redevenir intéressant et votre motivation a toutes les chances de renaître de ses cendres.

Progressivement, vous devenez plus souriant. Cette bonne humeur ne manque pas d’être communiquée à vos collègues de bureau.

Avec votre « nouvelle attitude », vous augmentez votre charisme et vous vous montrez plus confiant. Inévitablement, les autres s’intéressent à vous et vous remontez dans leur estime.

Un autre effet non négligeable de la positivité au travail : en étant épanoui, vous réussissez mieux.

 

Ne pas s’imposer aux autres

Attention, même si la positivité vous habite totalement désormais, vous ne devez pas tenter de forcer les autres à avoir le même état d’esprit.

Vous ne pouvez pas (et vous ne devez pas) imposer votre point de vue ou votre philosophie aux autres.

Par contre, rien ne vous empêche de vous montrer enjoué dans ce que vous entreprenez au quotidien.

Rester positif au travail

Rester positif au travail

© FreeDigitalPhotos.net

Et vous pouvez aussi conseiller vos amis en douceur, en restant toujours respectueux par rapport à leurs doutes et à leurs questionnements.

En outre, il ne faut pas s’attendre à un bouleversement immédiat. Il se peut que vos conseils soient bien reçus, mais ils vont faire effet plus tard.

 

Conseils pour toujours rester positif au travail

Au-delà de ce nouvel état d’esprit, il existe différentes attitudes à avoir pour toujours garder la positivité dans le cadre professionnel.

Le premier conseil est simple mais indispensable : faites en sorte de sourire autant que faire se peut.

Même lorsque vous n’êtes pas particulièrement enjoué, pensez à des choses agréables (ou alors prenez quelques minutes pour visionner des vidéos rigolotes et souriez !).

Outre le sourire, il faut aussi consacrer du temps à vos collègues, pour discuter, partager, mais aussi échanger.

Et, mises à part les interactions sociales, pensez également à vous faire plaisir avec des activités que vous appréciez.

Terminez toujours votre journée en repensant à toutes les choses qui vous ont plu avant de vous endormir avec le sourire aux lèvres.

Le lendemain, vous vous lèverez du bon pied, fin prêt à affronter le nouveau jour avec entrain.

Voici justement une vidéo qui vous apprend à rester zen, que ce soit au travail ou dans un autre domaine de la vie :

 

 

Votre nouvelle attitude au travail (et dans la vie en général)

Garder une attitude positive au travail n’est définitivement pas une mince affaire. D’autant plus que l’atmosphère qui règne sur place peut elle-même être négative.

Il devient alors vital d’entretenir sa force intérieure positive. Et il faut alors se dire que le bonheur n’est pas une destination mais une trajectoire.

Vous sentir heureux vous aide à mieux affronter les défis qui ne manquent pas de surgir dans votre vie (professionnelle ou autre).

D’ailleurs, il est essentiel de garder l’esprit que la vie sera toujours parsemée d’embûches. Par contre, grâce à votre nouvel état d’esprit, vous savez que vous êtes prêt à surmonter les obstacles.

Dans tous les cas, à partir d’aujourd’hui, souriez plus, quoi qu’il arrive ! Vous ne serez jamais à l’abri d’événements déstabilisants.

C’est la manière dont vous allez les affronter qui va faire toute la différence. Votre environnement professionnel est difficile et vous avez beaucoup de pression ?

Prenez la décision de ne pas vous laisser submerger par les événements et de toujours garder confiance par rapport à un avenir plus radieux.

La puissance du subconscient : Comment rester toujours positif

Comment fixer des objectifs dans la vie et les atteindre ?

On dit souvent que la vie est un long voyage. Pour profiter pleinement de votre parcours, il est grandement préférable de se fixer un but.

Cela vous évitera d’errer comme une âme en peine ou de faire du sur-place.

Cet objectif fera office de gouvernail pour vous orienter vers la destination de vos rêves.

Vous saurez alors précisément où vous vous rendez et pourrez réfléchir sur la façon dont vous allez agir et réagir pour arriver à bon port.

Pour commencer, vous devez donc savoir où vous allez. Au-delà de la destination ultime, il y aura bien évidemment diverses étapes à franchir mais qui vous mèneront toutes vers la ligne d’arrivée Vous devez également y songer.

Comment se fixer des objectifs dans la vie

Comment se fixer des objectifs dans la vie

© Fotolia.com

Alors, comment fixer des objectifs dans la vie et les atteindre ?

 

Avoir des objectifs dans la vie pour mieux avancer

Se fixer des objectifs est tout simplement vital. Comme un phare sur la plage, ils vous guident vers votre destination.

En ayant un but à atteindre, vous pouvez mieux planifier votre vie. Tous les matins, lorsque vous vous réveillez, vous savez où vous allez. Vous ne risquez pas de vous perdre en chemin.

Mais comment alors déterminer vos objectifs ? En plus du but ultime, il y aura aussi les différents paliers à atteindre.

Certains objectifs seront ainsi réalisés à court terme tandis que d’autres prendront plus longtemps.

Tout au long du chemin, il ne faut jamais perdre de vue ce que vous vous êtes promis et en faire une source de motivation.

Maintenant, la question qui se pose est de savoir comment définir ces objectifs et, surtout, comment les concrétiser ?

 

Toujours fixer un objectif réaliste

La première règle pour fixer votre objectif est très simple : poursuivre un but réaliste et qui concorde avec ce que vous attendez de la vie.

Qu’est-ce que vous voulez accomplir ? Comment imaginez-vous votre vie dans un an ? Deux ans ? Dix ans ?

Il peut s’agir d’un objectif d’ordre familial, professionnel ou encore amoureux. « Je veux fonder une famille », « Je veux ouvrir ma propre entreprise », « Je veux rencontrer l’homme/la femme de ma vie ».

Se fixer un objectif dans la vie

Se fixer un objectif dans la vie

© FreeDigitalPhotos.net

Il y des objectifs un peu plus globaux comme : « Je veux être heureux », « Je veux être riche » ou encore « Je veux être en bonne santé ». Le mieux est de se montrer précis pour mieux avancer au quotidien.

En fixant vos objectifs, tenez compte de là où vous en êtes aujourd’hui. Quelles sont vos compétences ? Vos ressources ? Vos possibilités ?

Vous pouvez bien évidemment vous montrer ambitieux, sans être trop rêveur et toujours garder les pieds sur terre. Et attention à ne pas vous sous-estimer.

 

Etape par étape

En vous fixant des objectifs de vie, vous devez y aller étape par étape. Par exemple, vous voulez être en meilleure santé ?

Fixez-vous alors des objectifs intermédiaires : « adopter une alimentation saine » ; « pratiquer régulièrement des exercices physiques ».

Quelle que soit la destination à atteindre, allez-y petit à petit. N’hésitez pas à mettre par écrit les différents niveaux à franchir sur le court terme. Dans tous les cas, définissez un objectif bien concret.

Pour que la poursuite de vos objectifs soit encore plus tangible, fixez une date à laquelle vous allez atteindre tel ou tel niveau en restant réaliste et raisonnable.

Parallèlement, faites en sorte d’exploiter tous les moyens à votre disposition pour optimiser vos chances de succès.

« Est-ce que c’est le bon moment pour vous lancer ? » ; « Est-ce que c’est vraiment ce qu’il vous faut ? » ; « Est-ce que c’est pertinent ? »

En fonction de l’évolution de la situation, vous pouvez très bien apporter des ajustements à vos objectifs.

De temps en temps, faites un point sur la façon dont les choses avancent. Est-ce que vos délais sont raisonnables ? Est-ce que vous vous dirigez bien vers votre but final ?

Avant de poursuivre, voici une petite vidéo qui propose des conseils sur l’art de fixer des objectifs et les atteindre.

 

Comment atteindre vos objectifs ?

La première condition pour atteindre vos objectifs est de faire en sorte qu’ils soient eux-mêmes efficaces.

En d’autres termes, ils doivent être bien spécifiques et précis. Vous devez obtenir des réponses aux questions comme : « quoi ? » ; « qui ? » ; « quand ? » ;  « comment ? » ; « où ? » ; « pourquoi ? ». Rien ne doit être laissé au hasard.

En même temps, faites en sorte de pouvoir quantifier vos progrès. De cette manière, vous saurez précisément où vous en êtes…

Comment atteindre vos objectifs

Comment atteindre vos objectifs

© FreeDigitalPhotos.net

Assurez-vous, en outre, que toutes les conditions sont bien réunies pour avoir du succès dans vos démarches.

Vérifiez que vous avez bien le temps, les moyens, les ressources et les capacités pour cheminer vers tel ou tel objectif.

Par ailleurs, il est indispensable de prioriser vos objectifs. Rien ne vous empêche d’en poursuivre plusieurs à la fois, à condition toutefois que vous gériez bien la situation et que vous ne vous dispersez pas.

Régulièrement, demandez-vous où vous en êtes. Faites un bilan de la situation et placez en tête de liste les objectifs qui vous sont essentiels ou ceux qui sont plus compliqués et exigent plus de temps.

La puissance du subconscient : Comment se fixer un objectif dans la vie

Comment prendre le contrôle de votre vie et être plus heureux ?

Prendre le contrôle de votre vie, c’est votre credo du moment. Car oui, vous vous êtes rendu compte que vous avez tendance à subir les événements.

Aujourd’hui, vous voulez (re)devenir le maître de votre destinée et reprendre votre vie en main.

Pour cela, vous devez adopter de nouvelles résolutions tout en portant un tout nouveau regard sur le monde. Tout commence dans votre tête.

Il vous faut amorcer le changement au niveau de votre subconscient tout en entreprenant des actions concrètes pour améliorer votre vie…

Ce que vous devez impérativement garder à l’esprit : la décision vous appartient. Une fois que vous êtes résolu à transformer votre vie, vous devez agir…

prendre le contrôle de votre vie

prendre le contrôle de votre vie

© Fotolia.com

Alors, comment prendre le contrôle de votre vie ?

 

Vous êtes le maître de votre destinée !

Parfois, vous avez l’impression que vous ne contrôlez plus rien dans votre vie. Les événements s’enchaînent et vous vous sentez totalement perdu.

Vous êtes tenté d’abandonner et vous vous dites que vous n’y pouvez rien.

Ce genre d’attitude ne fera que vous enfoncer dans la médiocrité. Premièrement, évitez donc de vous apitoyer sur votre sort.

Car plus vous vous dites que les choses vont empirer, plus vous allez avoir une attitude négative. Et vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises.

Avec un tel état d’esprit, vous ne verrez que le côté négatif des choses. Et votre quotidien risque fort de dégénérer.

À partir d’aujourd’hui, vous devez prendre conscience de votre propre rôle : vous êtes le maître du jeu !

Il vous appartient d’apporter des changements. Que ce soit par vos pensées, vos idées, vos décisions ou encore vos actions.

Vous seul pouvez changer les choses. Et c’est maintenant que ça se passe… Choisissez de prendre votre vie en main et de cheminer vers le succès !

Avant de voir pourquoi et comment reprendre le contrôle sur votre vie, voici déjà une vidéo qui vous explique comment vous pouvez avoir le dessus :

 

Vous avez le choix !

C’est un magnifique pouvoir que vous détenez : le choix. Oui, dès aujourd’hui, rendez-vous compte de cette possibilité qui s’offre à vous de transformer votre destin.

Prenez sans attendre LA décision qui va bouleverser votre vie.

Choisissez la sérénité, la reconnaissance, le pardon, la confiance, l’espérance… Nourrissez-vous de positivité.

Et lorsque vous vous sentez vraiment dépassé par la situation, choisissez de prendre une pause, de souffler quelques minutes…

Cessez de subir passivement les événements. Car oui ! Vous pouvez améliorer les choses.

Même s’il existe certains faits auxquels vous ne pouvez pas vous soustraire, vous gardez votre faculté de choisir comment vous allez réagir face aux défis de la vie.

 

Faites ce qui est bien pour vous !

Bien souvent, on a tendance à beaucoup se préoccuper des autres et à tenir compte de leurs états d’âme.

Désormais, votre priorité est votre bien-être personnel. Ne laissez plus votre entourage vous dire ce que vous devez dire ou faire.

Tenez avant tout compte de vos désirs, vos objectifs, vos ambitions.

À partir de maintenant, vous allez « apprendre à dire NON ». Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d’accord avec quelqu’un et de refuser quelque chose.

Dès aujourd’hui, vous allez aussi écouter votre cœur et vos pensées et prendre des décisions qui vous conviennent parfaitement. Après tout, vous souhaitez prendre le contrôle sur votre vie !

 

Vous détenez le contrôle…

En plus de toujours avoir le choix, vous découvrez bien vite que vous pouvez très bien avoir le contrôle, sur TOUT !

Que ce soit vos pensées, vos idées et même votre santé ! Vous comprendrez alors que chaque décision que vous prenez vous mène vers l’épanouissement.

Ne vous laissez donc pas faire et ne sous-estimez pas vos capacités. Que ce soit dans un cadre privé ou professionnel, ayez confiance en vos capacités.

Agissez !

Agissez !

© FreeDigitalPhotos.net

Être convaincu de vos compétences vous donne de l’assurance et vous aide à être plus ferme dans vos décisions et actions.

De cette manière, vous êtes beaucoup moins influencé par les autres. Vous avez vos propres idées et ambitions.

Mieux encore, prenez des initiatives et n’ayez pas peur des risques. Relevez les défis et soyez toujours plus ambitieux. Et surtout, ne vous laissez pas marcher sur les pieds…

 

Prenez vos responsabilités !

Avoir le contrôle sur votre vie, c’est assumer vos choix et vos actions. Désormais, vous prenez vos responsabilités.

Arrêtez donc de vous soucier outre mesure du qu’en dira-t-on. Les gens ne vont jamais cesser de jaser et de critiquer. Si vous attendez qu’ils cessent, vous n’allez jamais avancer.

Une autre résolution : vous allez devenir un leader et un décideur.

Pour commencer, vous pouvez vous porter volontaire pour endosser une responsabilité au sein de votre cercle d’amis, dans une association, dans votre salle de sport ou autre groupe.

Vous allez pouvoir prendre des décisions et en assumer les conséquences jusqu’au bout.

Ne craignez donc plus de sortir de votre zone de confort et d’aller vers l’inconnu. Cette attitude vous réservera bien des belles surprises.

 

Soyez toujours positif

Enfin, pour garder le contrôle de votre vie et atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, vous devez impérativement être positif.

Quotidiennement, nourrissez-vous de pensées et de suggestions positives à répéter tout au long de la journée.

Répétez la phrase suivante comme un mantra : « J’ai le contrôle de ma vie, je vais y arriver. J’ai le pouvoir et je vais réussir dans tout ce que j’entreprends… ».

Être motivé

Être motivé

© FreeDigitalPhotos.net

Puis, il y aussi cette prière de la sérénité que j’apprécie tout particulièrement : « Donne-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer les choses que je peux et la sagesse d’en connaître la différence. »

Parfois, il y a des choses sur lesquels vous n’avez aucune influence. Dans ce cas, lâchez prise. Ne vous acharner pas et acceptez la situation pour pouvoir passer à autre chose et avancer.

 

Enfin, avoir le contrôle de votre vie ne signifie pas que votre parcours sera un long fleuve tranquille.

Seulement, vous serez plus serein et plus motivé pour affronter les obstacles et votre confiance vous permet de vous surpasser.

La puissance du subconscient : prendre le contrôle de votre vie

Comment lâcher prise et se sentir bien avec soi-même ?

Lâcher prise ? C’est accepter que vous n’avez pas le contrôle sur tout et vous détendre… C’est être habité par la paix de l’esprit et pouvoir ainsi affronter la vie en toute sérénité.

Ce qui constitue un véritable défi dans la mesure où la vie est une succession quasi constante de préoccupations, de doutes et d’inquiétudes.

On se pose des questions sur tout : amitié, amour, familletravail

Chez certaines personnes, ces questionnements finissent par prendre beaucoup de place. La situation devient pesante.

Quand on est dépassé par les événements… Lorsque tous les efforts fournis pour améliorer les choses semblent vains. Il faut lâcher prise.

Ne plus se laisser submerger. Se libérer des tensions. Cesser de réfléchir sur tout et n’importe quoi. Se sentir mieux dans votre tête.

Comment lâcher prise ?

Comment lâcher prise ?

© Fotolia.com

Alors, comment lâcher prise pour vivre mieux ?

 

Lâcher prise : se libérer ? De quoi ?

Lâcher prise ? En quoi ça consiste ? Il existe une explication assez simple : il s’agit tout simplement de lâcher tout.

C’est comme si vous aviez une lourde charge sur vos épaules. Et vous décidez de vous en débarrasser.

Résultat : vous vous sentez plus léger. En même temps, vous ne vous souciez plus de ce qui peut se produire (est-ce que je vais supporter ce poids ? Est-ce que je vais y arriver ? Quand est-ce que ça va finir ?).

Néanmoins, il est quand même nécessaire d’apporter des nuances à cette illustration.

Dans la « vraie vie », il ne s’agit pas vraiment d’éliminer tout bonnement ce qui vous pèse. Il s’agit plutôt de cesser de vous focaliser là-dessus.

Vous acceptez que vous ne puissiez pas tout contrôler. Il y a des choses qui resteront toujours hors de votre portée.

Vous vous rendez compte que vous n’avez pas le pouvoir de changer certaines choses : certains événements vous échappent… et vous ne pouvez pas contrôler les autres.

Par contre, vous avez l’entière possibilité d’adapter votre manière de percevoir les situations auxquelles vous devez faire face.

Vous vous offrez l’opportunité de moins stresser. Vous vous donnez aussi l’occasion de mieux réagir et de prendre de meilleures décisions.

Vous vous adaptez, vous faites preuve de souplesse, vous évoluez. En définitive, vous ne vous laissez pas obnubiler par les choses sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle ni influence.

 

Pourquoi lâcher prise ?

Lâcher prise est avantageux, à de nombreux égards. Comme je le disais, ça vous permet de vous sentir plus léger, moins stressé… et bien plus encore.

Grâce au lâcher-prise, vous pouvez tourner la page sur des événements difficiles de votre passé.

Lâcher prise

Lâcher prise

© FreeDigitalPhotos.net

Dorénavant, vous tirez des leçons de vos erreurs et de vos actions. Vous cessez d’être accablé par les regrets, les remords ou encore la rancœur.

Il devient plus facile de gérer les émotions négatives comme le stress, l’angoisse ou l’anxiété, la fatigue, la colère, la jalousie ou encore l’irritabilité et la nervosité.

Au final, vous vous sentez beaucoup mieux dans votre tête. Votre confiance est boostée, vous multipliez les succès, vous êtes plus heureuse.

 

Comment lâcher prise ?

Avant de vous proposer quelques conseils pour lâcher prise, je partage avec vous cette vidéo qui vous apprend à lâcher prise en 7 étapes :

 

Ecoutez vos émotions et vivez l’instant présent

Pour mieux lâcher prise, apprenez à analyser vos émotions. Il s’agit plus précisément d’identifier les déclencheurs de vos ressentis négatifs.

Vous vous rendrez vite compte que le passé continue d’avoir de l’impact sur votre présent. C’est précisément à ce niveau que vous devez apporter des changements.

Ne laissez pas des événements anciens influencer votre vie d’aujourd’hui.

De même, ne vous faites pas trop de souci pour demain : « A chaque jour suffit sa peine ». Affrontez d’abord ce qui se passe ici et maintenant.

Vous aurez toujours le temps de faire face à l’avenir. Bien évidemment, le futur est important. Mais sachez que ce sont vos succès d’aujourd’hui qui conditionnent votre réussite à venir.

Concrètement, concentrez-vous sur les choses que vous pouvez maîtriser sur le moment. Choisissez alors d’agir et de réagir positivement, toujours de façon constructive.

 

Agissez !

Attention, il faut savoir que lâcher prise ne veut pas dire abandonner ! C’est même l’opposé.

C’est accepter de ne plus être esclave des circonstances et agir pour changer positivement les choses.

Vous décidez alors d’entreprendre des actions pour changer votre destinée.

Vous devez choisir de vous séparer de certaines choses ou certaines personnes. Il y a aussi certains événements ou situations que vous devez oublier.

L’heure est au désencombrement. Débarrassez-vous de ce qui vous gêne et tout ce qui ne vous apporte rien. Tout ce qui vous freine et vous empêche de vous épanouir.

Agissez !

Agissez !

© FreeDigitalPhotos.net

Et gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas faire plaisir à tout le monde (vous n’avez pas à faire plaisir à tout le monde).

Il vous faut alors trouver le juste équilibre, entre vos propres aspirations et les attentes des autres.

 

Définissez vos priorités

Pour pouvoir lâcher prise, vous devez définir vos priorités dans la vie. Cela vous évitera de vous disperser et vous pourrez mettre de l’ordre dans votre vie.

Vos priorités peuvent être la famille, le travail ou encore les amis… Attention, ne laissez pas votre entourage décider pour vous.

Une fois que vous avez pris votre décision, vous pouvez organiser votre planning et vos projets en conséquence.

Et prévoyez des instants où vous vous faites plaisir. Ainsi, vous pouvez vous relaxer et recharger les batteries pour mieux affronter les petits et grands défis de la vie, avec sérénité.

 

Lâcher prise ? C’est « arrêter de se prendre la tête » comme on le dit si bien. C’est accepter les événements tels qu’ils se produisent.

C’est réagir sans dramatiser et garder confiance en soi et en l’avenir. C’est appréhender la vie d’une façon positive, en sachant que le meilleur reste à venir.

La puissance du subconscient : Comment lâcher prise

Comment se forger un mental d’acier en 10 étapes ?

La vie est une succession d’événements parfois plus désagréables que d’autres. Pour rester toujours au top malgré les épreuves, il est très important d’avoir un mental d’acier.

En quoi ça consiste ? Tout simplement à rester motivé même lorsque les choses semblent prendre une mauvaise tournure.

Même face aux pires difficultés, vous êtes prêt à vous battre pour les choses importantes, qui vous tiennent à cœur.

Vous vous investissez toujours à fond dans vos projets, quoi qu’il advienne.

Pour avoir un tel état d’esprit, vous devez vous imprégner, jusque dans votre subconscient d’une énergie positive

Comment avoir un mental d'acier

Comment avoir un mental d’acier

© Fotolia.com

Alors, comment avoir un mental d’acier en 10 étapes ?

 

Pourquoi avoir un mental d’acier ?

Avoir un mental d’acier est indispensable pour affronter la vie avec sérénité et succès. Lorsque votre psychisme est solide, votre vie est toujours plus épanouie.

Oui, car lorsque vous rencontrez des obstacles, vous ne baissez jamais les bras, au contraire.

Avec votre état d’esprit, vous êtes toujours prêt à relever les défis et à vous dépasser.

Vous recherchez le meilleur et vous vous donnez les moyens d’atteindre vos objectifs.

Votre énergie se trouve au plus profond de vous. Jusqu’à votre subconscient, vous êtes « fort ».

Vos réactions, vos actions et vos décisions se font avec conviction. Vous êtes alors de ceux qui réussissent. Des challengers qui croquent la vie à pleines dents.

Vous faites partie des personnes qui n’abandonnent pas devant les difficultés. Au contraire, les obstacles vous donnent l’occasion de vous surpasser, de montrer ce que vous valez.

Vous persévérez toujours dans vos projets. Vous le lâchez rien ! Au final, vous êtes heureux…

Mais comment faire pour avoir une telle attitude ? Avant de vous dévoiler 10 conseils pour y parvenir, voici la vidéo d’une conférence intéressante sur le sujet :

 

1- Reconnaissez et appréciez vos qualités

Dans un premier temps, vous devez reconnaître et apprécier chacune de vos qualités. Oui ! Vous avez certainement des points forts.

Si vous n’en êtes pas encore conscient, vous n’avez qu’à demander à vos proches de vous les révéler. Vous serez agréablement surpris.

Comment gagner en confiance

Comment gagner en confiance

© FreeDigitalPhotos.net

En toute objectivité, vous trouverez forcément un domaine dans lequel vous vous distinguez.

Ça peut être un talent, des connaissances, une capacité, une attitude, un trait de personnalité ou encore le sens de l’humour

Connaître vos domaines de compétences est excellent pour votre mental et alimente votre égo.

 

2- Affirmez-vous

Une fois que vous avez identifié vos qualités, vous devez apprendre à vous affirmer. Ne vous sous-estimez pas (plus).

Osez exprimer vos opinions et faites-vous respecter par vos pairs.

À partir d’aujourd’hui, apprenez à dire non. Si vous avez un message à faire passer, sachez vous imposer.

Attention, cela ne veut pas dire que vous allez vous montrer impoli et intransigeant. Seulement, ne vous laissez plus faire. Et restez à l’écoute de votre entourage.

 

3- Relevez des défis

En plus de vous affirmer, vous devez aussi relever des défis pour renforcer votre confiance en vous-même.

Pensez à quelque chose que vous avez toujours voulu réaliser, mais que vous avez trouvé un peu difficile.

N’hésitez pas à parler de votre projet à vos proches. Et mettez tout en œuvre pour remporter votre challenge.

Une fois que vous aurez atteint cet objectif, pensez à de nouveaux buts à atteindre (toujours de plus en plus complexe et difficile), et ainsi de suite.

 

4- Pratiquez une activité difficile

Dans le même ordre d’idée que le défi, vous pouvez vous adonner à de nouvelles activités. Mais pas n’importe lesquelles.

Des activités difficiles et compliquées pour vous. Choisissez par exemple un sport que vous n’appréciez pas tout particulièrement.

Découvrir de nouvelles activités

Découvrir de nouvelles activités

© FreeDigitalPhotos.net

C’est un moyen de vous dépasser et de vous améliorer. De vous prouver à vous-même que vous êtes capable de surmonter les difficultés.

 

5- Apprenez de vos échecs

Vos échecs ne doivent pas vous décourager. Au contraire. C’est juste un pas de plus vers la solution.

C’est aussi un moyen d’identifier vos points faibles et vous améliorer.

Si une chose n’a pas fonctionné, essayez-en une autre… Et ainsi de suite. Vous avez une occasion de rebondir, de prouver votre valeur…

 

6- Ayez de la volonté et de la motivation

Dans tous ce que vous entreprenez, apprenez à être enjoué. Au début, votre motivation sera assez bégayante.

Mais en cultivant votre volonté, celle-ci sera de plus en plus forte.

Récitez alors comme un mantra : « Je vais réussir », « Je vais y arriver »…

 

7- Avoir un plan d’action

Pour que votre moral soit toujours au beau fixe, il est important que votre vie soit organisée. Il ne s’agit pas d’installer une routine quotidienne.

Mais d’établir un plan de vie, pour orienter votre quotidien. Quels sont vos objectifs ? Qu’allez-vous faire pour les atteindre ?

Validez chaque étape accomplie pour renforcer votre volonté et vous rendre ainsi plus motivé à poursuivre.

 

8- Être zen

Dans la vie, personne n’est jamais à l’abri des épreuves. Il y a toujours des hauts et des bas.

Un jour où l’autre, vous allez rencontrer une situation difficile. Mais ce n’est pas une raison de stresser constamment.

Au contraire, vous devez rester zen et prendre la vie du bon côté, ayant la conviction que si quelque chose arrive, vous trouverez toujours la solution.

En restant serein, vous pourrez mieux surmonter les difficultés.

 

9- Imaginez !

L’imagination est très importante pour avoir un mental d’acier. Il s’agit plus précisément de visualiser votre victoire à venir.

Tout au long de vos démarches vers la réussite, pensez déjà à votre consécration.

Être motivé

Être motivé

© FreeDigitalPhotos.net

Votre imagination vous permet également d’être plus motivé dans les moments difficiles.

Dans ces instants où le doute pourrait s’insinuer, pensez à un moment de confiance et de sérénité pour booster votre motivation.

 

10- Visez toujours plus haut

Enfin, ne relâchez jamais vos efforts et, surtout, ne vous contentez pas de peu. Révisez toujours vos ambitions à la hausse.

Une fois que vous avez atteint un objectif, ne vous reposez pas sur vos lauriers. Lancez-vous un nouveau défi.

Bien sûr, vous pouvez faire une pause entre deux projets. Mais ne restez jamais inactif trop longtemps

La puissance du subconscient : Comment avoir un mental d'acier

Recherches Populaires:

Autosuggestion ou comment exploiter le subconscient pour vous surpasser

Le subconscient… Au fil de mes explorations sur le sujet, j’ai fait connaissance avec un fabuleux pouvoir qui sommeille en chacun de nous.

J’ai aussi pu découvrir qu’il existe de nombreux moyens de converser avec ce subconscient. Et mieux encore, de le manipuler et faire en sorte qu’il agisse en votre faveur.

En arrière-plan, votre moi profond peut contribuer à ce que vous réussissiez dans tout ce que vous entreprenez.

Parmi les techniques efficaces à tester, il y a l’autosuggestion. Une méthode tellement simple mais qui peut totalement bouleverser votre vie.

Le principe de base est donc d’une facilité enfantine : réciter des suggestions et idées positives pour que le subconscient s’en imprègne et les applique.

Le pouvoir de l'autosuggestion

Le pouvoir de l’autosuggestion

© Fotolia.com

Mais comment véritablement exploiter l’autosuggestion pour expérimenter la puissance de votre subconscient ?

 

Qu’est-ce qu’une autosuggestion ?

Une autosuggestion, c’est tout simplement une suggestion que vous vous soumettez à vous-même dans le but de vous encourager.

Il s’agit globalement de pensées positives que vous soufflez à votre propre personne.

A noter que ces idées se calquent précisément sur vos objectifs et sur vos désirs.

A priori, c’est une technique qui semble assez facile. Il suffirait donc de choisir un mantra et de le réciter à longueur de journée ?

Ce n’est pas tout à fait cela. En effet, il existe différentes règles subtiles, mais très importantes à appliquer.

Utiliser l’autosuggestion pour influencer votre destinée constitue un véritable art que vous allez peaufiner au fur et à mesure.

 

Sérénité intérieure pour une autosuggestion réussie

La première règle à respecter pour une autosuggestion réussie consiste à être habité par une paix intérieure.

C’est une condition sine qua non pour que les pensées que vous allez implanter dans votre subconscient puissent porter leurs fruits.

Vous devez impérativement éviter les idées parasites. Si vous êtes rempli de tracas, votre moi profond sera focalisé là-dessus et vos autosuggestions passeront littéralement inaperçues.

Votre subconscient ne pourra alors pas s’imprégner des choses positives.

Vous devez être serein et en paix avec vous-même pour être réceptif aux autosuggestions.

Être en paix avec soi-même

Être en paix avec soi-même

© FreeDigitalPhotos.net

Il ne s’agit définitivement donc pas de réciter mécaniquement des suggestions, aussi positives soient ces dernières.

Vous devez donc être dans de bonnes dispositions pour recevoir les « recommandations » qui vont vous être soumises.

Alors, comment faire pour cela ? Vous devez être parfaitement détendu. Pour atteindre un état de sérénité propice, vous pouvez adopter différentes techniques de relaxation comme la respiration profonde, le yoga ou encore la relaxation.

L’essentiel est que votre corps soit relâché et que votre mental ne soit pas obnubilé par divers soucis.

Une fois de plus, je souligne qu’il ne s’agit pas de répéter « bêtement » vos mantras…

 

L’importance des émotions

Pour qu’une autosuggestion soit efficace, vous devez être entièrement habité par des émotions qui soient en phase avec la formulation en question.

Si vous voulez trouver le bonheur, soyez déjà habité par cette liesse et cette insouciance qui caractérisent cet état d’esprit.

Si vous « récitez » une autosuggestion tout en nourrissant des idées négatives et pessimistes, il y a de gros risques que votre démarche soit nulle et n’apporte aucun résultat.

D’ailleurs, le mieux serait de n’avoir aucune pensée autre que celle que véhicule votre autosuggestion.

Et pendant que vous y pensez ou pendant que vous vous encouragez à travers des phrases ou expressions bien choisies, vous devez être pleinement confiant quant à l’issue de votre démarche.

Je reviens d’ailleurs ici sur la sérénité intérieure. Vous ne pourrez être totalement en accord avec votre autosuggestion que si vous êtes bien calme.

En étant bien paisible, vous pourrez vous approprier totalement l’autosuggestion et faire en sorte que celle-ci vous submerge totalement.

Vous faites déjà en sorte que celle-ci se matérialise dans votre réalité. Vous pensez déjà au résultat ou, mieux encore, faire comme si celui-ci était déjà palpable.

Au final, vous vivez pleinement votre autosuggestion qui fait désormais entièrement partie de vous.

Et votre objectif finit par devenir une véritable évidence qui va se matérialiser naturellement dans votre vie.

 

Transformer votre réalité

Vos suggestions partent inévitablement de vos désirs et souhaits. Grâce à l’autosuggestion, ces derniers vont faire partie intégrante de votre réalité.

Lorsque vous dites « Je vais réussir », vous devez en être convaincu. Comme je le disais plus haut, vous devez être habité par des émotions en phase avec vos envies.

Petit à petit, vous bannissez les doutes et les questions. Vous vous focalisez sur le but à atteindre.

Les suggestions positives

Les suggestions positives

© FreeDigitalPhotos.net

Vous continuez à suggérer des choses à votre subconscient jusqu’à ce que vous sentiez que celles-ci transparaissent réellement dans votre façon de penser et dans votre quotidien.

Au fur et à mesure, vous êtes habité par une nouvelle énergie intérieure qui vous pousse à vous surpasser.

Cette force vous aide à vous dépasser et à prendre des initiatives. Vous constatez que vous prenez de meilleures décisions et votre vie s’améliore.

 

Que voulez-vous vraiment ?

Pour utiliser efficacement l’autosuggestion, vous devez savoir précisément ce que vous voulez.

De cette manière, vous pourrez créer les bonnes suggestions, celles qui vont vous mener vers le but recherché.

Les phrases proprement dites doivent être encourageantes. Tout doit être positif : que ce soit la formulation, l’intonation ou encore les mots utilisés.

Et vous devez utiliser le présent de l’indicatif pour les verbes : « Je réussis ce que j’entreprends » ; « Je suis motivé dans mes activités » ; « Je suis capable » ; « C’est facile pour moi… ».

Une technique efficace pour trouver les bonnes suggestions : pensez à ce que vous diriez à un ami pour l’encourager et écrivez la même chose pour trouver vous aussi la force de vous surpasser.

Et pour finir, voici une petite vidéo qui apporte des informations intéressantes sur le pouvoir de l’autosuggestion :

 

Dans tous les cas, pratiquez l’autosuggestion tous les jours, même lorsque votre moral n’est pas au beau fixe. Adoptez constamment une attitude positive. Toujours voir le bon côté des choses pour mieux apprécier la vie.

La puissance du subconscient : Autosuggestion

Recherches Populaires: